Ixiade croise les compétences « usages » au service de l’innovation

Usages innovation

Au service des projets d’innovation, Ixiade intègre 3 grands domaines de compétences : le conseil, les études et le design. Les méthodologies mises en œuvre sont souvent interdisciplinaires et nécessitent d’étroites collaborations métiers.

Trois exemples permettent d’illustrer l’intérêt de faire de la fertilisation croisée des compétences une richesse au bénéfice de nos clients.

1. Le Story-board, scénario d’usage et acceptabilité

L’utilisation des Smartphones et tablettes en milieu industriel suscite souvent des réticences de la part des professionnels qui vont les utiliser parce qu’elles renvoient à la perception d’une technologie fragile, éloignée des contraintes des environnements industriels (poussière, graisse, chaleur, chocs, etc.). Néanmoins, le point de vue des utilisateurs évolue lorsqu’ils sont face à une mise en situation de ces technologies : ils se projettent avec moins de difficultés dans les évolutions de leurs pratiques professionnelles (manuels accessibles en ligne, reports d’informations, etc.) pour lesquelles le Smartphone et la tablette se révèlent être des outils adaptés.

Le scénario d’usage illustré constitue un outil clé : il met en scène une innovation dans différentes situations d’usages. La réalisation de ces illustrations nécessite une implication des compétences design et études en amont. Les designers participent aux réunions et proposent des story-boards esquissés en temps réel. Ils acquièrent une véritable connaissance du projet pour créer des illustrations détaillées et pertinentes. Après différentes itérations et modifications, ils conçoivent un scénario illustré en 2D ou en 3D. En entretien ou lors de tables rondes, les utilisateurs vont pouvoir se projeter dans une situation précise. Leurs réactions permettront aux chargés d’étude d’évaluer l’acceptabilité de l’innovation présentée.

2. La démarche exploratoire et la mise en place rapide d’une évaluation qualitative du design

Né d’une proposition du pôle design, puis approfondie par une démarche exploratoire (entretiens, recherches), Babil matérialise la volonté d’innover dans le domaine du son pour la petite enfance.
Nous avons rapidement dessiné et prototypé un produit que l’on a par la suite  testé auprès de jeunes parents. Ces tables rondes ont validé la pertinence du concept et ont fait remonter des pistes d’amélioration (réduction de la taille, simplification des fonctions). Cette démarche « idée – exploration – design – test utilisateur » est peu coûteuse et permet de valider rapidement la pertinence d’une innovation en la confrontant aux perceptions et pratiques des utilisateurs. Cette synergie entre études et design permet également de travailler l’ergonomie et l’utilisabilité du concept dès les premières phases du projet.

3. L’exploration partagée design et études

Des binômes pluridisciplinaires (designer et chargé d’étude) vont assurer une veille technologique, design et sociétale sur différents secteurs identifiés comme stratégiques (le sport, la santé…). Ce travail permet de défricher des tendances afin d’identifier de nouvelles orientations pour l’innovation, de croiser les compétences et de renouveler constamment la créativité des équipes. Ces connaissances et compétences sont réinjectées dans les prestations pour nos clients. Ces explorations partagées prennent la forme d’un canevas de dix tendances que nous présentons à des industriels, chercheurs, porteurs de projets lors de différentes interventions dans nos locaux ou ans ceux de nos partenaires institutionnels.

A titre d’exemple, ce travail d’exploration et de veille nous a permis de designer pour Isorg un produit dans l’air du temps qui a trouvé un écho dans la presse spécialisée et participé à la reconnaissance de l’entreprise sur le marché international.

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Archives

Articles les plus populaires